Campagne de sensibilisation à l’école la semaine dernière : défi 2 jours sans TV. Après des interventions de spécialistes qui expliquent les mauvais effets de la télé sur leur vie (stress, impact sur le sommeil, etc..), les enfants doivent passer 2 jours (!! Oui, moi aussi ça m’a fait marrer) sans la petite lucarne animée.

Pour trouver des réponses à la question sûrement très angoissante de « mais qu’est-ce qu’on peut bien faire sans TV ? », ils doivent enquêter auprès de leur grands-parents pour apprendre ce que ceux-ci faisaient au même âge. Sans me la jouer mère modèle (qui a dit vaut mieux pas ?), je pense qu’on reste raisonnable quand à l’utilisation de la baby-sitter animée. Autant dire que ce « défi » ne nous a pas inquiétés du tout.

En revanche, 2/3 détails nous ont bien amusés tout de même : sur la feuille de présentation, et sûrement dans un souci pédagogique louable de « définir des objectifs clairement identifiés et atteignables afin de ne pas décourager le jeune », la durée du défi a été corrigée. Ainsi, sous le correcteur blanc, on peut lire l’objectif initial  de 3 à 5 revu à 2. Admettons. Ne nous moquons pas. Ne sourions pas.

defi_TV

Mais le plus « drôle », ça a quand même été un soir de la semaine, quand Alexane, visiblement soucieuse à l’idée de ne pas relever le défi, nous a demandé : « Heu, ça compte si on a regardé un film au service de garde ? ».

...

[j’ai toujours considéré que, en tant que parent qui décide de faire appel à des tiers afin d’assurer la garde des nains qu’on n’est pas en mesure d’assurer soi-même, on se doit d’avoir au moins la décence de ne pas les critiquer – mais sur ce coup-là, je dois avouer que bon...]

[Pour ceux qui l'ignoreraient, le service de garde est affilié à l'école et a lieu dans les locaux de l'école. Y pouvaient pas dire qu'ils étaient pas au courant]