Mardi soir, la pluie tombait dru. Une pluie forte et froide, que le vent rabattait sur mes jambes et qui rendait le parapluie bien dérisoire. Puis peu à peu, les gouttes se sont tranformées en doux flocons. J'avançais alors dans une atmosphère blanche, soudain plus légère, des premiers flocons qui ne savaient pas encore s'ils étaient toujours de l'eau ou déjà de la neige.

Vivement l'hiver...