Discussion à table avec un ami allemand qui parle parfaitement bien le français avec, évidemment, l'accent germanique qui force sur certaines consonnes et quelques fautes légères qui **généralement** n'entâchent en rien le dialogue.
 
Il me raconte que sa copine lui a déclaré qu'il avait "quelques bourrelets". Offusqué, il me prend à témoin et, saisissant de ses deux mains  ces fameux bourrelets, il me déclare :
- Je n'ai pas de bourrelets.  J'ai juste un peu de la bite !
- ...
 
Hum... Il est parfois des déclarations qui, il faut l'avouer, laissent perplexes et font rougir.
 
Je regarde à nouveau mon ami allemand. Je regarde sa bite ses bourrelets qu'il tient à pleines mains. Je repense à sa déclaration dont le niveau de classitude ne correspond pas à son style habituel. Je compile et  ... EUREKA !
 
- Bide. Bi-DEU. Avec un D. Et aussi, c'est masculin. Pas féminin. Comme dans "J'ai DU bide". Pas "DE LA bite bide".