Lettre ouverte aux constructeurs de 'tain de caisses

Nous sommes XXIème siècle, dans une ère qui promeut la créativité et le thinking-out-of-the-fu**-box. On nous enjoint, à tous les échelons, à repenser notre métier, à proposer des façons innovatrices d’envisager les services, d'améliorer les produits, de faire baisser les coûts et surtout de SATISFAIRE LE CLIENT-ROI (et aussi la cliente-reine).

ootb

D’ailleurs, certains y arrivent avec des idées plutôt amusantes, comme UPS par exemple, dont les camions ne tournent plus à gauche ! Cela a entrainé une économie directe de temps, d’essence et une diminution des risques d’accident.

Donc, expliquez-moi POURQUOI, en 2014 donc, un jour de météo forcément désastreuse, on doit arrêter sa voiture, tirer sur une manette improbable placée sous le tableau de bord (pas éclairé), sortir de sa voiture (il fait -20 dehors), débloquer le système de sécurité du capot (et enlever ses gants pour être sûr de le trouver), lever le capot (minimum une tonne), le tout en se dégueulassant les mains-pu-d'-gants. Puis fixer la petite barre dans un micro trou (et le premier qui me dit "Fallait lire le User Guide", je le @#$%), chercher le bouchon du réservoir pour lequel il faut presque avoir programmé en avance son GPS pour le trouver. Et enfin, tout en faisant gaffe de ne pas se brûler au moteur chaud, verser le liquide lave-glace à partir d'un bidon qui n’a PAS de bec verseur en tentant de viser juste histoire ne pas EN PLUS s’en foutre plein les pompes.

67378

Alors ?

On ne vous a appris à penser out-of-the-capot, par chez vous ? Ce serait si difficile, un accès au réservoir de lave-glace DANS l’HABITABLE ? Au chaud, avec de la lumière et une ouverture suffisamment bien pensée pour que ça verse bien ? Non, non. Pas sous le tableau de bord, je vous arrête tout de suite. Non, un truc facile d’accès. Ou dehors, allez, ok, je vous l’accorde. A coté de la trappe d'essence, je sais pas moi.  Un truc FA-CI-LE.

D'ailleurs, visiblement, je ne suis pas la seule à y avoir pensé. Notre climat doit être favorable à la réflexion, je suppose. En effet, il y a un autre canadien qui a breveté le principe . So please, la prochaine fois, faites un petit effort de ce coté-là, ok ? Merci.

Bref, j’ai fait le plein de lave-glace.